Cerveau, routine et dissonance cognitive

"« Il est plus coûteux en énergie de corriger une erreur ancienne que de s’y enfermer. Notre cerveau a plus de facilité à répéter la routine qu’à se remettre en question. Il mesure bien à quel point sortir de l’erreur rendrait la vie agréable. Mais il ne veut pas se déjuger. " (Michel Lejoyeux)
« « Il est plus coûteux en énergie de corriger une erreur ancienne que de s’y enfermer. Notre cerveau a plus de facilité à répéter la routine qu’à se remettre en question. Il mesure bien à quel point sortir de l’erreur rendrait la vie agréable. Mais il ne veut pas se déjuger.  » (Michel Lejoyeux)

Partages littéraires – Extrait de « Tout déprimé est un bien portant qui s‘ignore » (Pr Michel Lejoyeux)

« Notre cerveau est programmé pour être routinier […] Les adultes sont cérébralement organisées pour insister dans leur erreurs et rester au contact de ce qui leur fait du mal. L’entêtement s’explique par la dissonance cognitive. » (M.L)

Tout pour éviter la tension/souffrance (dissonance) qui naît lorsque nous nous rendons compte que nous avons fait fausse route, ou lorsqu’une de nos croyances est battue en brèche. Tout, pour éviter cette souffrance, quitte à rester dans un état qui pourtant nous fait du mal. Mais cette souffrance est préférable à celle qui naîtra si on reconnaît s’être trompé.

« Il est plus coûteux en énergie de corriger une erreur ancienne que de s’y enfermer. Notre cerveau a plus de facilité à répéter la routine qu’à se remettre en question. Il mesure bien à quel point sortir de l’erreur rendrait la vie agréable. Mais il ne veut pas se déjuger. Mieux vaut pour lui subir la ‘dissonance cognitive’. C’est à cause de cette dissonance que l’on ne quitte pas un travail qui nous déplaît, ou une relation amoureuse devenir un calvaire » (M.L)

"Tout déprimé est un bien portant qui s'ignore", un livre signé Pr Michel Lejoyeux
« Tout déprimé est un bien portant qui s’ignore », un livre signé Pr Michel Lejoyeux

Ainsi, dans nos sociétés africaines contemporaines où nous n’en finissons plus de nous désoler des méfaits de la gabégie et la corruption, si j’accepte d’être corrompu (et participer de ce fait à la perpétuation du système que je décrie pourtant), c’est parce que « Je n’y peux rien », la société est « comme ça ». Se persuader que la situation va mal à cause de circonstances nous échappant totalement, est psychologiquement moins perturbant qu’accepter que la situation va mal, parce qu’on y participe aussi de façon agissante ou passive.

« La dissonance cognitive explique pourquoi les gourous et les faux prophètes ne sont pas mis en pièce par leurs disciples abusés. Il est moins angoissant de les suivre jusqu’au bout de leur folie que d’accepter d’avoir été berné. Il est plus reposant de confier le gouvernement de sa vie à une fausse théorie. En changer impose de passer par un moment de crise, de déséquilibre, de malaise. Et personne n’a envie d’affronter cette dissonance… » (M.L)

A propos de Minsili 246 Articles
Enying esiki fianga # Life is not a joke !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire